Brèves

L’imam Tareq Oubrou se réjouit d’une future modification de la loi de 1905

Emmanuel Macron pourrait amender la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat pour accompagner le développement de l’islam de France.

Le projet à l’étude prévoit de créer une « qualité cultuelle » des associations, qui leur conférerait de nouveaux droits notamment la possibilité de bénéficier des avantages fiscaux. Ces associations musulmanes pourraient donc notamment recevoir des aides de l’Etat, notamment pour la rénovation des bâtiments.

L’exécutif avait déjà tenté de faire passer cette mesure en janvier, mais y avait ­renoncé devant les réticences de sa majorité parlementaire.

Le président de la République semble avoir changé d’avis sur le sujet. « La place de l’islam, deuxième religion pratiquée dans la France contemporaine, n’appelle pas une révision de la loi de 1905, qui a posé les bases de la laïcité à la française », était-il écrit dans le programme du candidat Emmanuel Macron !

Dans une interview au journal Le Point, l’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, se réjouit de cette annonce : « La loi 1905 n’est pas un texte sacré (…) La loi de 1901 qui régit le statut des associations n’est pas adaptée aux structures religieuses. C’était dans les années 80 le seul moyen qu’on avait trouvé pour permettre aux étrangers de s’organiser. Aujourd’hui, les musulmans de France ne sont plus des étrangers, ils sont français ! ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes