Actualités, Politique

Alain Juppé : « Il faut maîtriser le débat sur l’islam parce qu’il peut déraper »

Dans un entretien au Figaro, le ministre de la Défense et maire de Bordeaux demande que le débat souhaité par Nicolas Sarkozy sur l’exercice du culte dans la République soit « maîtrisé », appelant notamment à ne pas rejeter l’islam : « C’est la deuxième religion de France et il n’est pas imaginable de la stigmatiser ».

A la demande de Nicolas Sarkozy, l’UMP veut lancer un débat, avec une convention le 5 avril, sur l’exercice des cultes religieux, « singulièrement le culte musulman », a expliqué le patron du parti majoritaire, Jean-François Copé. Comme le précise le Figaro, le gouvernement est alerté depuis plusieurs semaines par les services de renseignements sur l’augmentation très inquiétantes de revendications communautaires. « Le mois dernier, lors d’une réunion rassemblant plusieurs directeurs de cabinet, celui d’Alain Juppé, Jacques Gérault, a raconté son expérience comme préfet de Rhône-Alpes: «Un grand imam de même que le responsable local du culte musulman (CFMC) m’ont dit qu’il arriverait un moment où ils ne pourraient plus contenir leurs troupes…» Le témoignage a glacé l’assistance. «L’islam sera un sujet phare de la présidentielle», analyse un participant à cette réunion ».

Le débat divise par ailleurs la majorité gouvernementale. Tandis que le secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu évoque la possibilité d’une participation de l’Etat à la construction de mosquées, de nombreux députés (membres de la droite populaire) lui ont vertement répondu : « alors que la France est accablée par les déficits publics et sociaux, nos compatriotes demandent aux ministres de gérer l’argent public dans l’intérêt général du pays et non de faire du prosélytisme ».

Marine Le Pen (qui est donnée dans un nouveau sondage à 19% au 1er tour de la présidentielle en 2012), se félicite de ce débat. « Ces sujets n’étaient absolument pas abordés jusqu’à ce que nous réclamions l’ouverture d’un débat national. Je remarque que quand le FN est à 15 % dans les sondages, l’UMP parle des problèmes… Alors si demain le FN est à 30 %, le gouvernement commencera peut-être à régler un certain nombre de problèmes. Il faut donc que le FN soit à 30 % ! ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

13 réactions

  1. Ils commencent à avoir peur à l’UMP ! C’est vrai qu’avec un Front national à 19% dans les sondages, il va falloir qu’ils arrêtent les promesses et commencent à faire quelque chose !

  2. Bernard Castaignet

    Encore un sujet où ils sont à la remorque du Front National ! Encore des promesses qui ne seront pas tenues !

  3. En effet il n’exite pas d’Islam modéré, je suis d’accord avec Mr Fadel
    d’autres part, je suis contre une un ” parlementage, dont Mr Juppé nous à souvent fait une démonstration d’échec, Nicolas à promis certaines choses, s’il ne s’y tient pas, l’Islamisation de la France étant un sujet sensible pour les vrais Francais, il met en jeu sa réélection!!!!
    soyons clars et disons les choses, franchement, onb ne discute pas avec des gens qui attendent qu’une chose , nous coloniser par leur religion!!!
    dans le sud ouest de la France, les francais , ne palpent pas bien ce genre de danger, car ils savent se protéger!!!!

  4. Je crois qu’on va s’amuser dans les mois à venir 🙂

  5. N’attendez pas qu’il soit trop tard, dès les cantonales, votez Front National!!
    Marine présidente en 2012.

  6. La panique gagne le microcosme politique qui découvre les fruits de tout ce qu’il a voulu à savoir l’immigration massive, la préférence immigrée, le multiculturalisme, l’arrivée de l’Islam.
    A s’être endormis, le marchand de sable passé, les Français découvrent que leur pays n’est plus celui de leurs pères, qu’il leur échappe ! Veulent-ils réagir ou continuer avec les mêmes et de la même façon ?

  7. Juppé parle déjà comme un dhimmi, ce n’est plus simplement affligeant, c’est affolant! Vivement 2012!

  8. Cette agitation de l’UMP est un leurre pré électoral. On ne peut pas leurs faire confiance.
    l’islam est un danger qu’il faut éradiquer.

  9. Oui, et cesser les reculades devant les revendications de privilèges (hôpitaux-cantines-piscines-mosquées-burqas…) car ce sont autant d’avancées conquérantes de la part de l’Islam. Cessez de parler de laïcité, ce n’est que de la couardise, on finira par raser nos églises, au nom de la laïcité, à débaptiser (oh pardon, renommer) notre saint émilion pour ne pas froisser les susceptibilités.
    Il ne s’agit pas de laïcité, c’est de l’Islam qu’il s’agit. L’Islam est un tel problème qu’il nous interroge jusque dans notre propre identité. Jamais on n’a connu ça avec les immigrations précédentes.
    Il est temps que la classe politique en prenne conscience.

    • lezard plastique je retiens que tu ecris ” on va raser nos eglses” mais tu n’as pas vu il ya 20jrs que l’on rasait deja nos eglises car elle coutent trop cheres a entretenir alors non à la participation même minime aux mosquées….j’espere que Marine va atteindre les 30%et++++

  10. “C’est la deuxième religion de France et il n’est pas imaginable de la stigmatiser” dit Juppé. Ce n’est pas le mot stigmatiser qui est effrayant car, mis à toutes les sauces, il est amplement démonétisé. C’est : comment en est-on arrivé à ce que l’Islam soit la 2e religion de France ? Cet islam qui n’a rien à voir avec nous. Quels accommodements, quels renoncements, quel laisser-faire, quel aveuglement !
    Maintenant nous voilà devant le fait accompli et sommés de nous réjouir de la chance pour la France ? Et si on ne se réjouit pas, on est traduit devant les tribunaux comme Zemmour ?
    “Il faut maitriser le débat sur l’islam parce qu’il peut déraper”, dit Juppé.
    Voilà où en est, à tenter de maintenir coûte que coûte le couvercle de la cocotte-minute.

  11. Jauge-t-il l’attitude à avoir au nombre d’adeptes d’une religion ? « C’est la deuxième religion de France et il n’est pas imaginable de la stigmatiser ». Peut-on imaginer “stigmatiser” les autres ? Tout est-il fonction du “poids” des religions donc ? Gare au jour où les Musulmans seraient plus nombreux que les Chrétiens dans un pays où il y a soixante ans l’Islam était absent ?

  12. on a deja souffert de guerres de religion il y avait une stabilité stop avant ce flux que l’on ne maitrisera pas envoyez des cartes d’eglise voir “SITA” et informez les jeunes qui ne voyent rien…car pour eux ” c’est touche pas a mon pote” car 60ans de plus………nous on ne sera plus là mais protegeons nos enfants securisons ce pays….votez marine

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes