Actualités, Politique

Alain Juppé, maire et ministre du Siècle

Le Siècle est un club, fondé en 1944 par Georges Bérard-Quélin (ancien secrétaire général du quotidien collaborationniste « La France au travail » et membre du Grand Orient de France), réunissant des membres de la classe dirigeante française. Qualifié par ses détracteurs de “société secrète”, on y retrouve nombre de journalistes, d’élus, de syndicalistes, d’universitaires, hauts fonctionnaires et magistrats, dirigeants de grandes entreprises et banquiers.

Il y a plusieurs semaines, le site interne américain cryptome.org a dévoilé la liste des membres de ce club aussi élitiste que fermé. Ce document contient les noms, le CV et les coordonnées des 307 adhérents du Siècle présents lors du 720ème dîner qui s’est tenu le 27 janvier 2010, au siège de l’Automobile Club de France, place de la Concorde à Paris.

Parmi la liste des membres (et ex-membres), où le mélange des genres au minimum interroge, on peut trouver Laurence Parisot (Medef), Jean-Christophe Le Duigou (CGT), Nicolas Sarkozy, François Hollande, Martine Aubry, Jean-François Copé, Anne Sinclair, Jean-Pierre Elkabbach, Arlette Chabot…et Alain Juppé, maire de Bordeaux et ministre des affaires étrangères. Les hommes politiques (toutes tendances confondues), côtoient donc sans aucun problème d’éthique apparent, les journalistes les plus influents de France ainsi que les patrons du Cac 40 !

Selon le journal en ligne Médiapart, « Tous les convives doivent respecter les règles d’or du Club, à savoir la courtoisie et la discrétion, notamment en sachant garder le secret sur la teneur des conversations. Le club permet d’échanger bons plans, informations diverses, petits “services” entre amis et autres “interventions” aimables ».

Le journaliste et politologue Emmanuel Ratier s’est intéressé à ce club et vient de publier un livre intitulé « Au cœur du pouvoir. Enquête sur le club le plus puissant de France ». Selon l’auteur, « ses membres concentrent entre leurs mains l’essentiel du pouvoir. Tout gouvernement, qu’il soit de droite ou de gauche, a du tiers à la moitié de ses membres qui y appartient ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

1 réaction

  1. “Le siècle” est l’expression d’une nomenklatura ou d’une oligarchie, selon le bord où l’on se trouve, mais qui, finalement, fait perdre totalement la notion de gauche et droite pour en revenir à l’éternelle opposition Plèbe- Patriciens.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes