Actualités, Faits divers

Incitation à la violence : Le tribunal relaxe le rappeur Alias !

Le rappeur Cyril Martinez (au centre sur la photo), du groupe Truand de la Galère, a été relaxé aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Bordeaux, en raison de la prescription de l’action publique. Le parquet pourrait faire appel de cette décision.

Des rappeurs bordelais, parmi lesquels le tristement célèbre Morsay et le bordelais Alias (Cyril Martinez), avaient tourné un clip dans lequel ils appelaient à « niquer les patrouilles » de police et « baiser tous les commissaires ». Le syndicat SGP Police, avait donc porté plainte pour « incitation à la violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Pour l’avocat du jeune banlieusard, Me Julien Plouton, « des propos de ce type, on en a connu de bien pires dans le passé. Nous sommes ici dans la création ». “Le tribunal a tenu compte des errements procéduraux et des délais extrêmement longs qui se sont déroulés entre la fin de l’enquête et le début des poursuites“. Le parquet pourrait faire appel de cette décision.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

6 réactions

  1. La décision n’a pas porté sur le fond, mais sur la seule prescription, c’est-à-dire la possibilité de poursuivre. Il est donc erroné d’écrire que M. Martinez a été relaxé.

  2. Moi je vais écrire une chanson “Nique les magistrats, nique les avocats, nique les rappeurs issus de l’immigration”.
    Avec ça je suis absolument certain d’avoir des vrais emmerdements, et que ça ira plutôt vite.
    Pourtant des “propos de ce type” ont déjà été tenus, et mon œuvre aura bien été de la “création”.
    J’aimerais demande à Maître Plouton si le fait de “créer” autorise la promotion de la haine. Ah, si ça avait été un français de souche qui avait écrit “nique les arabes”, j’imagine le tollé général !!! Mais là… la racaille a tous les droits. Ça va durer combien de temps, ce foutage de gueule ?

  3. Hahaha

  4. Voici la dépêche AFP qui fait état de l’affaire :

    Incitation à la violence contre la police: un rappeur relaxé

    Le chanteur d’un groupe de rap qui était poursuivi pour “incitation à la commission d’atteintes volontaires à la vie et à l’intégrité des personnes” dans un vidéoclip diffusé sur internet a été relaxé vendredi par le tribunal correctionnel de Bordeaux.
    Cyril Martinez, 32 ans, qui a pour nom de scène “Alias”, était poursuivi pour avoir laissé entendre des slogans hostiles à la police et prônant la violence à l’égard des forces de l’ordre dans les paroles d’une chanson diffusée sur internet.
    Le tribunal a relaxé l’acteur-chanteur en estimant qu’il y avait prescription entre le moment où le clip vidéo a été tourné, en juillet 2010, la dénonciation des faits par le préfet de la Gironde en septembre et la citation directe en mars 2011.
    Le vice-procureur de la République de Bordeaux, Frédéric Clot, avait requis 30 jours amende à 100 euros à l’encontre du prévenu et la suspension de “cette publication haineuse”.
    Pour l’avocat bordelais du rappeur, Julien Plouton, “le tribunal a tenu compte des errements procéduraux et des délais extrêmement longs qui se sont déroulés entre la fin de l’enquête et le début des poursuites”.
    “Le débat au fond n’a pas eu d’incidence puisque c’est sur une question de procédure” qu’il a été relaxé, a ajouté l’avocat.
    Devant le tribunal, M. Martinez avait expliqué avoir participé à ce clip “pour mettre en avant Bordeaux”, ajoutant que son “face à face avec la justice est terminé depuis longtemps” et assurant ne pas avoir “fait ce texte” avec l’intention de nuire spécialement à la police.

  5. docteur Simon Bertigny

    partialité! partialité!
    le contraire m’aurait étonné. pas d’autre commentaire.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes