Actualités, Politique

La 1ère adjointe socialiste de la mairie de Cenon condamnée pour violences

laïla-merjouiLaïla Merjoui a été condamnée hier à trois mois de prison avec sursis par la Cour d’appel de Bordeaux dans une affaire de « violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans ». Cette peine ne sera pas inscrite au casier judiciaire, ce qui lui évite l’inéligibilité.

L’élue socialiste écarte pour l’instant toute idée de démission. Entrée en politique en 2008, où elle s’est directement retrouvée en 2ème position sur la liste conduite par Alain David, Laïla Merjoui est régulièrement critiquée pour son manque d’implication. Des critiques qui ne devraient pas s’atténuer avec cette condamnation !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

4 réactions

  1. Cela fait tâche pour le parti socialiste dispensateur de morale et donneur de leçons en tous genres.
    La peine est lourde pour un premier délit mais légère pour une politique supposée être un exemple pour la société.
    On est attentif à la décision du conseil municipal de Cenon

  2. @Castel : Un peu plus de détails sur les circonstances lui ayant valu cette condamnation seraient les bienvenues avant d’émettre des jugements : je connais un prêtre d’une pension condamné pour avoir giflé un élève (qui le méritait, j’y étais)…

  3. VIOLENCE HABITUELLE SUR MINEUR DE MOINS DE 15 ANS ?
    http://www.sudouest.fr/2011/01/27/la-premiere-adjointe-condamnee-en-appel-301665-2830.php

    Six mois avec sursis réduit à 3 mois en appel.
    Pour le reste c’est au greffe qu’il faut chercher.

  4. cette élue devrait etre déchu de ses fonctions! elle tape et ne s’implique pas dans son travail! elle n’a pas sa place ici!

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes