Actualités, Politique

Région Aquitaine : Les socialistes adoptent le « Pass contraception »

Après les régions Poitou Charente et Ile de de France, c’est au tour de l’Aquitaine, présidée par le socialiste Alain Rousset d’adopter le Pass contraception. Le dispositif devrait être voté aujourd’hui au conseil régional.

Il prend la forme d’un carnet de chèques, comprenant des tickets pour une visite chez un médecin et chez un gynécologue, et un bon d’échange en pharmacie pour un moyen contraceptif. Ces coupons sont distribués par les infirmières scolaires dans tous les lycées de la région.

Ce projet est fermement rejeté par l’enseignement catholique. Lors de la mise en place du Pass contraception dans la région Ile de France, le directeur diocésain de l’enseignement catholique, François de Chaillé, avait appelé l’ensemble des chefs d’établissements de lycées à « s’abstenir de le distribuer ».

En juin dernier, la socialiste Naïma Charaï (photo au centre), déléguée aux Solidarités, avait déclaré : « Je serai vigilante pour que l’ensemble des jeunes filles/garçons puissent en bénéficier, qu’ils soient scolarisés dans le public ou le privé !! ». Un bras de fer en perspective entre le diocèse de Bordeaux et le conseil régional ?

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

7 réactions

  1. 185 000 euros : Le coût de cette mesure pour les contribuables d’Aquitaine ! Que d’argent gaspillé !

  2. “la socialiste Naïma Charaï (photo au centre), déléguée aux Solidarités, avait déclaré : « Je serai vigilante pour que l’ensemble des jeunes filles/garçons puissent en bénéficier”

    Ah bon, une visite chez le gynéco concerne également les grçons à présent? Ils sont vraiment en avance ces socialo-écologistes!

    Je serai vigilant pour que l’ensemble des jeunes Naïma/Fatoumata/Cd-ROM puissent en bénéficier en priorité.

  3. Pour info, la proposition portée par Stephane Delpeyrat (PS) a été votée à l’unanimité, “droite” comprise !

  4. Avec l’UMPS aux manettes, l’entreprise de déresponsabilisation et d’abêtissement du peuple continue…et avec sa bénédiction. Des veaux, qu’il disait le grand et ça se vérifie tous les jours.

  5. Au lieu de s’occuper de la sexualité des jeunes, les élus de gauche et de droite feraient mieux de leurs donner du travail et un avenir.
    On est au bord du gouffre et ces imbéciles gaspillent le peu d’argent qui restent dans les caisses à des projets mineures et d’intérêts sans impacts réelles sur le quotidien des jeunes.

    Il n’y a rien de plus pénible que d’être géré par des incapables.

  6. La campagne éléctorale commence à battre son plein, et c’est la foire à la surenchère aux promesses démagogiques.
    Il n’y a plus qu’à espérer que les parents prennent en charge sérieusement l’éducation de leurs enfants, plutôt que de les laisser endoctriner dans des idéologies mortifères et qui leur apprend l’irrespect de leur personne.

  7. Décidément, on en a pas terminé avec les “réfractaires”!
    IDE EN, je viens d’accompagner une jeune fille dans la douloureuse démarche d’IVG à 15 ans : manifestement, les bien-pensants ne sont pas bien informés

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes