Actualités, Politique

Serbie : Alain Juppé confirme le chantage à l’adhésion européenne

L’arrestation de Ratko Mladic (photo) n’est pas « suffisante ». Le maire de Bordeaux a confirmé hier que l’adhésion à l’Union Européenne est bien conditionnée par l’arrestation de plusieurs héros du peuple Serbe, soupçonnés par le Tribunal Pénal International de “crimes de guerre”.

Intervenant à l’Assemblée nationale, Alain Juppé a déclaré que l’arrestation de Mladic constituait un grand pas sur la voie de la Serbie vers l’Union européenne, mais ne signifiait pas son adhésion automatique à l’UE. Selon le ministre des affaires étrangères, la Serbie a d’autres pas à franchir, notamment l’arrestation de l’ancien président de la République serbe de Krajina, Goran Hadzic.

Le gouvernement Serbe risque de courir longtemps derrières les exigences de l’Union Européenne. La Commission demande en effet à Belgrade la reconnaissance officielle de l’indépendance du Kosovo, proclamée en février 2008, au mépris de toutes des conventions internationales.

Partialité du TPY (Tribunal Pénal International), diabolisation par les médias occidentaux, crimes impunis des musulmans… l’injustice légitime que ressent le peuple Serbe risque de durer.

Bosniaque musulman qui vient de décapiter un Serbe

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

5 réactions

  1. Sur la photo du serbe décapité que vous publiez avec la légende “Bosniaque musulman qui vient de décapiter un Serbe”.
    Il me semble qu’il ne s’agit pas d’un Bosniaque Musulman mais d’un Moudjahedine. La décapitation est d’une manière plus générale la punition infligée par les extrêmistes musulmans aux infidels. C’est ainsi qu’a été assassiné le journaliste Americain Daniel Pearl, en Avganistan.

  2. Je partage l’opinion de Ranko : ethniquement, ce criminel n’a absolument pas les caractéristique d’un bosniaque. Ce serait un mercenaire que cela ne m’étonnerait pas.
    Par ailleurs si les serbes se sont comportés comme des barbares, je ne vois pas en quoi confisquer une partie du pays est une sanction appropriée. Si j’avais été à la tête de la Serbie, j’aurai jeté toute les forces miliaires dans une reconquête éclair du Kosovo, et le temps que l’ONU réagisse j’aurais rendu à la Serbie son intégrité territoriale. Et après… bonjour le bourbier !
    Comparativement, la France lâcherait-elle la Corse (malgré ses inconvénients) ? Non. Alors il n’y a pas de raisons.

  3. Pingback: Serbie-Ratko Mladic : Alain Juppé confirme le chantage à l’adhésion européenne « Défrancisation.com

  4. La Serbie est notre alliée de toujours ; je lui conseille d’oublier l’europe et son bourbier et de se trouver ailleurs des amis riches , puissants , et surtout fidèles

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes