Actualités, Politique

Bordeaux : Un Tunisien poursuivi pour « apologie d’un acte de terrorisme »

Un Tunisien de 31 ans, éducateur sportif à Cenon, près de Bordeaux, est poursuivi pour « apologie directe et publique d’un acte de terrorisme ». Il aurait crié « Vive le terrorisme ! Vive al-Qaida ! Vive Mohamed Merah ! » au Palais de justice la semaine dernière.

L’affaire s’est déroulée lors du procès concernant un trafic de stupéfiants de grande envergure ayant pour base le quartier Palmer, à Cenon. Lors de cette audience, plusieurs mis en cause avaient été reconnus coupables, dont Abdelali El Ghannami, Nordine Zouaoui, Younes Chtaini, Kamel Azaoum et Fouad Boudouaou !

Addendum 27.03/2012 à 17h30. Le prévenu tunisien a été remis en liberté. Le tribunal s’est déclaré incompétent, le délit reproché ne pouvant être jugé dans le cadre d’une audience de  comparution immédiate.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

15 réactions

  1. C’est beau la France !

  2. ….avoir donné l’identité des inculpés dans votre article est une incitation à la haine et une propagande raciste caractérisée……..et c est un bon français d’Occitanie moyenne qui vous le dit….j ‘ai démantelé, en première ligne d’affrontement, 250 réseaux de trafics de drogue et je suis incapable de vous dire qu’elle fut l’ethnie dominante chez les trafiquants tant toutes couleurs et confessions étaient représentée !!!
    Bien sûr si sur une prochaine affaire de stup impliquant des blonds aux yeux bleus vous citez les noms je réviserais mon jugement sur votre manque de déontologie
    Bien à vous
    claude Boudenne – auteur de Brute de coffrage-

    • Pour votre information, les noms ont été donnés par nos confrères du Sud-Ouest “La condamnation hier d’acteurs d’un réseau de revente de résine de cannabis, démantelé en 2010 à Cenon, a soulevé des protestations” : http://www.sudouest.fr/2012/03/23/remous-au-tribunal-666741-2830.php

    • Cher monsieur,

      Malheureusement, les temps changent… Nous ne sommes plus dans les années 70-80. Période à laquelle vous dites avoir “démantelé, en première ligne d’affrontement, 250 réseaux de trafics de drogue”. Nous sommes en 2012 et près de 32 ans se sont écoulés depuis.
      Je suis désolé si, à notre époque, ce n’est pas Paul, Antoine, Jean ou Etienne qui dans cette affaire ont trafiqués mais Abdelali, Nordine, Younes, Kamel et Fouad.

      “Incitation à la haine et propagande raciste caractérisée”…Le politiquement correct à l’ouvrage. Il est bien évident que ce genre de fait divers ne va pas dans le sens de la société que vous semblez prôner. Mais les faits sont malheureusement têtus…

      Moi aussi, Monsieur, j’espère que l’excellent site d’informations INFOS BORDEAUX ne manquera pas ne nous faire savoir si des trafiquants “blonds aux yeux bleus” sont arrêtés dans le cadre d’un trafic de stupéfiant et qu’en plus on venait à entendre à leur procès des « Vive le terrorisme ! Vive al-Qaida ! Vive Mohamed Merah ! ».
      Le fait sera suffisamment rare pour qu’INFOS BORDEAUX y consacre, je l’espère, au moins une dizaine d’articles.
      Bien à vous.

      • Merci pour votre réaction…….à la relecture de mon com je n ai pas vu avoir localisé mon activité dans le temps !! Pour info j’ai sévis jusqu’au milieu des années 90.
        La plus grosse affaire de trafic en Dordogne de ces toutes dernières années, jugée à Périgueux en 201O, impliquait 26 personnes ( pour trafic de cocaine et de cannabis en grosse quantité) seules 2 avaient un patronyme arabe, les 24 autres étaient bien de ‘chez nous’..pour exemple.

    • et de dire Vive M. Merah… alors qu’il a tué de sang froid 3 enfants… un professeur et 3 militaires… vous pensez que c’est à promouvoir ? …

      il mérite conformément à l’article 24 alinéas 1 et 4 de la loi du 29 juillet 1881 – dixit ” Apologie directe et publique d’un acte de terrorisme” d’être poursuivi.

      La loi autorise de fait la nomination des noms, puisqu’il y a eu comparution immédiate, ce n’est pas parce que cette cours de justice se déclare incompétente en la matière “comparution immédiate”… , que le fait n’est pas répréhensible

  3. Personne ne comprend rien…
    Les pauvres garçons, ils vivent dans un ghetto, ils n’ont pas de travail, les terrains de foot du quartier ne sont plus arrosés, maman porte le voile et papa ne parle pas français, l’école de la république n’a rien fait pour eux, ils vivent avec le RSA et pour sortir de la galére ils ont décidé de faire du commerce.
    Ils vendent des plantes médicales et autres poudres. Grâce à cela, ils ont pu acheter la dernière BMW et vivre comme des nababs…
    Pourquoi la France renonce-t-elle à de si jeunes talents? Pourquoi casser la carrière prometteuse de ces jeunes issus de la diversité? Pourquoi renoncer à ces chances nées en France et dont les parents et grands parents sont venus faire le travail que les méchants français ne voulaient pas faire? Pourquoi ?
    Attention à ne pas faire d’amalgame même si les prisons françaises sont peuplées de jeunes talents.

  4. Le Sud-Ouest a consacré un article à cette affaire, mais on ne peut commenter : “Suite aux débordements dans les commentaires ces derniers jours sur cette affaire, il a été décidé de fermer les réactions sur ce sujet. Merci de votre compréhension”.

  5. cela serait intéressant de savoir où cet homme est éducateur sportif ! Au fait, si la Licra, le PS, Sos-machin nous lisent, pourquoi ne faites vous pas de manifestations pour dénoncer cette haine ? Avez-vous l’indignation sélective ?

  6. un “tunisien” poursuivi pour………….le titre devrait si nous étions un pays de gens raisonables nous donné la solution : le mettre hors de nos frontiéres sans autre forme de procés et combien de gros sous des contribuables économiserions nous!!!.

    • L’honneur de la République comme les engagements internationaux pris par notre pays en matière de droits de l’homme, nous interdisent toute procédure qui ne soit pas contradictoire, toute sanction qui n’ait pas été prévue par une loi prise dans le respect des principes constitutionnels et des Traités internationaux auxquels la France est partie. Qu’un État de droit agisse en conformité avec ses lois est la moindre des exigences que tout citoyen puisse exiger. Les “gens raisonnables” ne peuvent pas légitimement souhaiter et revendiquer autre chose, sans tomber dans la déraison, qui est si mauvaise conseillère.

  7. encore une victime de la vilaine société française

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes