Actualités, Economie

Cofinoga : Des centaines d’emplois supprimés à Mérignac ?

L’établissement de crédit à la consommation Cofinoga s’apprête à supprimer « plusieurs centaines d’emplois » sur son site de Mérignac, en Gironde, rapporte ce matin le journal Les Echos. Selon le quotidien, la société souffrirait « d’une baisse d’utilisation des crédits et d’une hausse des risques ».

La direction de cette filiale (2000 salariés sur le site de Mérignac) du groupe LaSer (Galeries Lafayette/BNP Paribas) envisagerait un plan social qui pourrait être annoncé en fin de semaine. Celle-ci s’est refusée pour le moment à tout commentaire. Selon les syndicats, entre cinq et sept cents emplois seraient menacés.

Pour Lionel Azougalhi, délégué CFDT (syndicat majoritaire), « la crise et la réglementation du crédit à la consommation ont entraîné une baisse des marges et une hausse des coûts ». Cette suppression d’emplois est jugée inacceptable « BNP Paribas, actionnaire à 50 % de Laser Cofinoga va annoncer des milliards de bénéfices et la société Galerie Lafayette, deuxième actionnaire à 50 % sont en excellente santé. Il est scandaleux que ces gens se permettent de supprimer des emplois ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

4 réactions

  1. Que les syndicats creusent bien pour savoir si il n’y a pas une délocalisation derrière tout cela.

    Cofinoga c’est beaucoup de téléconseillers sur plateaux d’appel.

    Plateaux d’appel qui ont une grande tendance a s’installer au maroc et en Tunisie.

    • @ Castel
      je me permets de vous répondre car je travaille au sein du groupe.
      le problème vient de nos instances dirigeantes qui n’ont pas su anticiper l’évolution du crédit suite à la loi LAgarde.
      il s’agit de problème de stratégie internes (communication adaptation aux nouvelles mesures gouvernementales)
      Malheureusement certains ont pris de mauvaises décisions, ceux sont ces personnes qui doivent aujourd’hui rendre des comptes et non pas les opérationnels. Pour information Cofinoga ce n’est pas qu’un siège opérationnel à Merignac, il y a aussi les agences Cofinoga au sein des galeries Lafayette mais aussi les agence ex Mediatis+ un pôle à Jurançon+ Paris ou se trouve la direction générale+ marketing.Nombre d’élus de la region bordelaise se sont manifestés ON pense bcp aux salariés du sîte de Merignac, 1er employeur de la région, mais il ne faut pas oublier les autres, ceux des agences, ceux de Jurançon, Paris… qui seront aussi concernés par ce PSE. Car c’est LASER Cofinoga dans son ensemble qui souffre et pas que les salariés de Merignac.

  2. J’estime que c’est une bonne chose que les français souscrivent moins de crédits.
    Ne pleurons pas sur ce genre d’entreprises qui fait son beurre sur le dos des travailleurs.
    Pendant des siècles cette activité était réservée à une infime partie de la population (O,001%, soit la communauté juive de France de l’An 500 après JC à l’An 1792) car la religion catholique interdit le Trafic monétaire, le prêt à intérêt et l’Usure.
    Cependant il est très triste que des emplois soient supprimés, j’espère que vous trouverez un autre métier, plus honnête et moins avilissant.

  3. Quand on voit la magnificence de ce bâtiment, on peut imaginer l’argent qu’il a du coûter, et s’il y en a beaucoup comme cela à Cafinago, difficile d’imaginer le brassage des sommes colossales brassées. C’est bien simple, c’est mieux que l’hôtel des impôts. Cafanigo a du se prendre pour une administration, pour l’État en personne à un moment, et ses employés pour des fonctionnaires : c’est ce qui les a perdus. Une mentalité de rentiers qui se croit éternel quand c’est une entreprise privée qui doit contenter des actionnaires toujours plus voraces.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes