Actualités, Politique

Largement défait, Philippe Poutou retourne à l’usine

Il le disait lui-même, Philippe Poutou, le syndicaliste de l’usine Ford de Blanquefort va « retrouver ses copains avec plaisir ». Les téléspectateurs n’auront donc plus le plaisir de voir le candidat du NPA dans les médias avant bien longtemps. Avec un score aussi ridicule que le sien (1,2%), le leader CGT arrive loin derrière les 4,08% d’Oliver Besancenot lors des élections présidentielles de 2007.

Très décrié en interne, l’ancien de Lutte Ouvrière a multiplié les interventions médiatiques désastreuses. Toujours en décalage, et jamais précis dans l’argumentaire, le bordelais n’aura pas su intéresser les français avec des propositions jugées peu crédibles : interdiction des licenciements, suppression des écoles privées, multiplication du nombre de fonctionnaires…

Dans sa déclaration à l’issue du premier tour, Philippe Poutou appelle à voter François Hollande pour « empêcher Nicolas Sarkozy de faire un second mandat » et regrette que « Marine le Pen fasse un score aussi élevé d’environ 20% ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

1 réaction

  1. P’tain, c’ est la dèche!

    Candidat au poste suprême et pas de quoi s’ acheter un rasoir jetable.

    Y’ a des jours, c’ est beau la “démocratie”…

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes