Actualités, Législatives 2012, Politique

Le Front national en position d’arbitre dans la 10ème circonscription

C’est un scrutin très incertain qui s’ouvre dimanche dans la dixième circonscription de Gironde, regroupant notamment les communes de Libourne, Sainte-Foy La Grande et Castillon la Bataille.

Le député sortant n’est autre que le très médiatique Jean-Paul Garraud, membre du collectif Droite Populaire. Partisan d’une ligne à droite, l’ancien magistrat élu en 2007 avec 51,44% des suffrages, est favorable à un rapprochement avec le Front national.

Face à lui, le socialiste Florent Boudié, conseiller municipal de Pineuilh et ancien directeur de cabinet de Gilbert Mitterrand. Celui-ci espère profiter du score de François Hollande pour ravir la circonscription à la droite.

Le Front national est quant à lui en embuscade. Son candidat, Anne-Christine Royal (photo), est la cousine germaine de la socialiste Ségolène Royal. Mère de 10 enfants et membre du comité central du parti, celle-ci avait réalisé près de 36,30% des voix lors du second tour des cantonales en 2011 à Libourne.

Le second tour, qui a de fortes chances de connaître une triangulaire, se jouera donc sur le rapport de voix entre le Fn et l’UMP. Les candidats s’entendront-ils pour faire battre la gauche ? Interrogé cette semaine par nos confrères de Minute, Jean-Paul Garraud (photo) laisse la porte ouverte : « Il est trop tôt pour répondre à cette question, nous verrons cela au soir du 10 juin. Mais pour être franc, j’ai de bonnes chances d’arriver en tête, dans le cadre d’un duel avec le candidat socialiste, donc la question risque surtout de se poser pour Madame Royal. Ce qui est sûr, c’est qu’il me semble indispensable de faire battre la gauche, et principalement ce candidat, Monsieur Boudié, jeune apparatchik du PS qui ne connaît rien à la vie, sinon son bréviaire socialiste ».

Les autres candidats au premier tour risquent fort de ne faire que de la figuration : Virginie Dole (NPA, aide médicale), Monique Oratto (LO, employée de la Sécurité Sociale), Marie-Laurence Arnaud (Front de Gauche,  permanente syndicale de Force Ouvrière), François Mas (MRC, éducateur spécialisé), Pascal Bourgois (Europe-Ecologie, chargé de mission pour l’association Ecohabitat) et Francisca Loembet (DLR). A noter la candidature de Marie-José Marcelli (aide-ménagère) pour le MNR, seule candidate dans le département pour le mouvement fondé par Bruno Mégret.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

9 réactions

  1. A propos du MNR et de sa candidature fantaisiste, l’ancienne candidate en 2007, Claude Rey, est maintenant au Front et soutient Anne-Christine Royal.

    • Candidature pas fantaisiste du tout!
      le Front Mariniste actuel n’a plus rien à voir avec feu le FN.
      Voter Front Mariniste, c’est encourager: purges, renienements et vide doctrinal abyssal…

      • Connaissez-vous Anne Christine Royal ? Je suppose que vous n’êtes pas de la région ! Mais c’est vrai que voter pour une personne (je n’ai rien contre elle par ailleurs) qui va réaliser 0,2% des suffrages risque d’être très utile !

        • Claude Vranais

          oui Marc moi je connait A/C Royal une Française Patriote, courageuse téméraire et profondément enraciné sur les terres du libournais…et si vous vous etes de “la région” il est bien triste de ne pas connaitre A/C Royal, d’autant plus que vous semblez vous interréssé a la politique, de ne pas connaitre une candidate qui a fait 37/100 aux derniéres cantonales, qui circule avec son supléant René Quertant dans les coins les plus reculés de la circonscription, qui a et continu a organiser des operations pour la sauvegarde de notre culture et notre identité(la derniére a Castillon la Racaille cette semaine) non Marc vous pouvez ne pas étre un électeur du FN, mais vopus pouvez éviter d’étre un menteur!!!mais peut etre faites vous parti de ces gens qui traiten le FN de fachistes et qui descendent en DRoite ligne des staline,pol pot et autres tyrans génocidaires qui ont fait plus de 150 millions de morts dans leurs populations?

          • Euh, je crois qu’il y a un quiproquo entre Claude Vranais et Marc. J’ai plutôt l’impression que Marc défendait justement Mme Royal, que c’était le MNR qu’il accusait d’être fantaisiste et à 0,2%.
            Ou alors les propos de Claude Vranais visaient plutôt la réaction de Nicolas ?
            Ce serait dommage de voir deux personnes s’envoyer des noms d’oiseaux alors qu’elles sont toutes deux d’accord…

          • claude Vranais

            et bien si tel est le cas c’est un défenseur et un électeur de plus pour A/CR. Merci pour elle.

  2. Droit de réponse:

    L’entente à droite s’impose plus que jamais pour les Législatives… lit-on partout. Dont acte.

    Dans la dixième circonscriptionde Gironde où je suis candidate pour le Front National, le député Garraud a fait un bien vilain pas de danse en l’espace de deux jours: il a suggéré une dédiabolisation du F.N. pour les Législatives en vue d’accords possibles en cas de triangulaires, pour revenir aussitôt sur ses propos le lendemain en affirmant haut et faut qu’il n’y aurait aucune entente avec un parti “extrémiste”. S’était-il fait taper sur les doigts par Me Coppé ou consorts en haut lieu? J’avais déjà été échaudée lors des dernières cantonales de mars 2011 où j’avais battu la candidate UMP dès le premier tour.
    Cette dernière avait signifié qu’elle voterait à gauche au deuxième tour pour faire barrage au Front.
    Le parti socialiste a gagné ces élections, malgré un report de voix de droite considérable sur ma candidature au deuxième tour.

    J’ai voulu en avoir le coeur net et ai publiquement proposé à ce candidat de “droite” une alliance pour former un cordon sanitaire républicain contre la gauche (FR3 régional du mercredi 9 mai dernier, édit du soir): Celui qui de nous deux qui réalisait le plus haut score restait en lice pour le deuxième tour, l’autre se désistait en sa faveur et appelait ses électeurs à voter pour lui.
    Sa réponse a été conforme à l’imbécilité suicidaire qui régne à l’UMP: un simple “non” aurait déjà suffit, mais il a fallu qu’il en rajoute une couche dans l’exorcisme horrifié des valeurs que nous “incarnons” ….

    Des journaux, des blogs, des sites internet ne cessent de prôner une véritable alliance à droite. Les électeurs doivent savoir ce qui se passe réellement au plan local:
    L’agressivité, la mise à l’index, les propos virulents qui pleuvent sur nous sont en majorité du fait des candidats UMP. Sont-ils fous? Sont-ils à ce point inconscients ou pervertis qu’ils préfèrent donner encore à la gauche et aux médias des gages de bonne vertu alors que nous courrons à notre perte?

    J’ai toujours mis la France et l’amour que j’en avais bien au dessus des blessures de l’ego ou des querelles de partis. Mes deux dernières candidatures m’ont éclairée sur l’écart énorme qui existe entre les aspirations profondes de l’électorat de droite et ses représentants. L’appel clair à voter à gauche, puis cette main tendue qui n’a pas été saisie en sont les révélateurs cruels.
    Je me maintiendrai au deuxième tour quoiqu’il arrive et tiens nommément l’UMP responsable du désastre à venir.

    Anne Christine Royal
    Candidate du Rassemblement Bleu Marine pour la dixième circonscription de Gironde
    Membre du Comité Central du Front National

  3. J’ai traversé Castillon la bataille le samedi 02 juin vers 19h30. Il n’y avait que des arabes sur la place et aux terrasses des cafés. Il y en avait même un en djellabah et en babouches.
    J’ai eu la désagréable impression de ne pas être chez moi. Je ne doute pas que le FN fasse un score dans cette circonscription si les Français de souche ouvrent les yeux.

  4. L’Action Française appelle à voter pour le Rassemblement Bleu Marine : “Aussi, de manière cohérente avec la ligne politique que nous avons suivie tout au long de cette année électorale, notamment pour la présidentielle, appelons- nous à voter pour le candidat du Rassemblement Bleu Marine au premier tour comme au second, si celui-ci est qualifié. Toutefois, cette consigne est générale et non exclusive. Il appartient en effet aux Français patriotes de l’apprécier en fonction de la situation locale. Parce qu’il existe malgré tout des candidats issus ou proches de l’ancienne majorité qui sont patriotes ou refusent la rupture anthropologique (“mariage” homosexuel, homo-“parentalité”, euthanasie, recherche sur le vivant humain…) et la dépossession politique (immigrationnisme, fédéralisme européen, droit de vote aux étrangers), il conviendra de ne pas affaiblir leurs chances de succès si celles-ci sont réelles. Nous pensons à des personnalités comme Christian Vanneste, mais aussi à des divers droite comme Véronique Besse, Dominique Souchet (MPF) ou Nicolas Dupont-Aignan (DLR)”

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes