Actualités, Economie, Politique

Gironde : Les portiques “écotaxe”, bientôt victimes de la rage des contribuables ?

Inscrite en 2009 dans la loi Grenelle 1, sous la présidence de Nicolas Sarközy, « l’écotaxe », prélevée sur les poids lourds qui circulent sur les routes françaises, devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2014.

Mis en valeur sous un angle écologique, cette nouvelle taxe devrait faire augmenter le prix du transport routier de 4,1% (13 centimes par kilomètres en moyenne). D’après les chiffres du gouvernement, elle rapporterait 1,20 milliards d’euros par an.

Depuis quelques jours, ce nouvel impôt est devenu le symbole de la révolte fiscale qui secoue le pays. Après les émeutes en Bretagne, c’est dans l’Hérault que des agriculteurs ont incendié hier, l’une des bornes devant enregistrer le passage des poids-lourds.

Dans un communiqué de presse, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de la Gironde demandent « l’ajournement de l’écotaxe qui pèsera immanquablement sur l’économie des territoires ». « Élus politiques et hauts ­fonctionnaires, arrêteront-­ils un jour d’empiler les contraintes réglementaires et les charges fiscales sur le dos des agriculteurs français ? Combien de faillites et de disparitions d’emplois leur faut-il encore ? ».

En Gironde, six portiques sont déjà installés : Un sur la nationale 10 (près de Bédenac), un sur la nationale 89 (à hauteur de Vayres, entre Bordeaux et Libourne), un sur l’A 62 à la sortie sud de Bordeaux, deux sur l’A 63 (un dans chaque sens, entre Pierreton et Marcheprime) et un sur l’A 660, la voie rapide qui mène à Arcachon (entre Biganos et Le Teich).

Si le député européen José Bové soutient cette mesure très impopulaire « l’écotaxe est absolument indispensable » et ne devrait donc logiquement pas “démonter” ces portiques, il se murmure dans la région, que ceux-ci devraient rapidement devenir la cible de professionnels écœurés par la politique fiscale du gouvernement socialiste.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

5 réactions

  1. il est bizarre je ne trouve nulle part le coût de ses installations qui doit-être exorbitant bien sur payé avec notre argent…et qui risquent pour X raisons de ne pas servir…pas grave cela aura fait gagné pas mal d’argent aux dirigeants des sociétés qui les ont construites!

  2. sociétés dans lesquelles pantouflent probablement certains des énarques qui ont conçus ce partenariat il y a quelques années !
    mais ça ne nous regarde pas…

  3. 80 mille euros piece!!!!!! €€

  4. On pourrait en profiter pour démonter également les radars fixes, ils sont vraiment moches.

  5. bonjour a tous

    une grande manifestation nationale aura lieu le 1er décembre prochain, partout en MEME TEMPS , sur le territoire; Pour la région aquitaine, ce sera devant la mairie de Bordeaux, de 15 h à 17 H.

    inscrivez vous sur la page Facebook : http://www.facebook.com/pages/STOP-Hollande-A-Bordeaux/220033578171033?fref=ts

    et surtout venez nombreux dire Stop au racket fiscal et surtout Stop a hollande.

    pensez a vos panneaux, banderolles…..

    il est temps de se reveiller…

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes