Brèves

Bolloré veut lancer Autolib’ à Bordeaux

Autolib BordeauxLe PDG du groupe français Bolloré, Vincent Bolloré, a présenté mardi à la ville de Bordeaux son système d’autopartage de voitures électriques, similaire à Autolib’ lancé en 2011 à Paris, qu’il propose d’installer désormais à Bordeaux et à Lyon. “On ne fera dans un premier temps que deux villes en France, après on ira à l’étranger et la première ville sera en Asie“, a précisé Vincent Bolloré lors d’une conférence de presse.

Sous un nom restant à définir, mais différent de celui utilisé à Paris, il prévoit dans un premier temps l’installation à Bordeaux de 90 véhicules, 40 stations et 180 bornes de charge. L’abonnement pour le particulier serait fixé à 10 euros par mois, et le coût de déplacement serait de cinq euros pour 30 minutes.

Le projet bordelais est en cours de discussion et, tout comme celui de Lyon, n’a pas encore été signé. “Si on le fait c’est dans le mois qui vient”, a souligné Alain Juppé, le maire UMP de Bordeaux, indiquant avec Vincent Bolloré que l’objectif était de “démarrer en septembre” et que ce système ne coûte “rien à la collectivité“. “Nous finançons l’ensemble des infrastructures, installons et fournissons les véhicules et les personnes pour l’entretien et les réparations“, a indiqué Vincent Bolloré, estimant l’investissement à 20 millions d’euros et un équilibre financier atteint dès 10.000 abonnés à l’année, soit “d’ici trois à quatre ans, comme à Paris“.

Avec AFP

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

Les réactions sont fermées.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes