Actualités, Politique

Michèle Delaunay (PS) veut “de nouveaux droits pour les lesbiennes, gays, bi et transsexuels (LGBT) âgé-e-s”

Dans un communiqué de presse, le député socialiste de Bordeaux annonce avoir déposé « un amendement visant à reconnaitre de nouveaux droits aux lesbiennes, gays, bi et transsexuels (LGBT) âgé-e-s ou vieillissant-e-s ».

Très en pointe dans le soutien au communautarisme homosexuel, l’ancien ministre souhaite « préciser par circulaire le cadre réglementaire qui prévoit que l’admission en établissement est examinée sous l’angle de la capacité de soins de la structure et qu’elle doit respecter le droit commun et donc la non-discrimination (face à la pathologie, l’identité de genre, l’orientation sexuelle,…) ».

La fille de l’ancien préfet de région demande également que « l’Etat accorde son soutien à un lieu de mémoire et d’archives de la communauté homosexuelle ».

Déposé hier à l’assemblée nationale, cet amendement n’a pas été jugé recevable. La socialiste assujettie à l’ISF (impôt sur la fortune) défendra cependant cette cause « dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015 ».

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

4 réactions

  1. Elle parle peut-être du droit à l’euthanasie…

  2. Elle n’en rate pas une, notre mère Térésa du LGTB…

    Enfin Bordeaux peut se targuer, avec Juppé et Delaunay, d’entrer de plein pied dans le troisième âge du libertarisme…

    Bis: vite la maison de retraite…

  3. Étrange cette obsession pour les questions sexuelles dans la classe politique bordelaise…
    Il n’y a rien d’autre à faire ?

  4. Mariage P-T en panne à Bx

    On ne se bouscule pas au portillon pour porter l’écharpe à Bordeaux lors de mariages taubira (mariages P-T).

    En effet les élus ne font pas preuve d’un grand enthousiasme pour appliquer la consigne du maire : on célébrera des mariages P-T dans la maison du peuple qui se trouve être l’ancien palais épiscopal.

    Ca doit à peu près donner ça en fin de conseil municipal :

    – qui peut s’occuper du mariage d’un couple homo samedi prochain ? Un certain nombre d’élus filent à l’anglaise ; parmi ceux qui restent :

    – désolé, je suis au mariage de ma nièce…un vrai, avec un homme bien sûr !

    – pas moi : noces d’argent dans la famille, je ne peux pas rater ça ;

    – pas de chance, je suis moi-même invité à un mariage dans les Landes ;

    – pour moi, c’est non merci, tu sais pourquoi (Manif pour tous)…

    – impossible, je rencontre des vieux couples dans une maison de retraite : c’est quand même plus sympa, non ?

    – je te rappelle que je suis élu d’un coin bondé de musulmans…

    Fuse alors : et le patron, il ne peut pas mouiller l’écharpe ?

    Le patron, il vaut du consensus d’ici les primaires, alors il prend du champ…avec Sarko qui, en plus, se met à rappliquer…

    Le mariage P-T, ça risque de finir comme l’IVG : un droit que personne ne veut mettre à exécution.

    Conclusion : la nature reprend vite ses droits !

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes