Actualités, Politique

Algérie : Une étape essentielle pour la campagne d’Alain Juppé

Le maire de Bordeaux entamait hier son séjour de trois jours en Algérie. Sa première visite a eu lieu à Oran, où le candidat à la primaire de la droite avait réservé sa première étape à la découverte de la grande mosquée Abdelhamid Ben Badis (photo).

Alain Juppé tiendra aujourd’hui une séance de travail avec le wali d’Oran, Abdelghani Zaalane, et rencontrera aussi, les jeunes de l’association Santé Sidi Houari (SDH), « partenaire de l’Association des centres d’animation de quartiers de Bordeaux (Acaqb) en matière d’animation socio-culturelle » !

« Pour moi, l’Algérie est un partenaire essentiel de la France », a soutenu M. Juppé, dans une allocution prononcée devant les représentants de la communauté française à Oran.

Dans un article publié par le Figaro, Benjamin Stora, historien spécialiste de la question algérienne, donne son point de vue sur la visite d’un présidentiable marchant dans les pas de ses prédécesseurs : « il y a une diaspora algérienne très importante en France, qui représente une clientèle électorale de plusieurs millions de voix. Aujourd’hui, ils s’abstiennent, mais en 2012 ils ont voté massivement en faveur de François Hollande».

Il est vrai que le maire de Bordeaux multiplie depuis plusieurs années les appels du pied à la communauté musulmane. Alors que l’immigration sera sans conteste un des enjeux de la prochaine élection présidentielle, le positionnement d’Alain Juppé risque-t-il de le couper d’une base acquise aux thématiques identitaires ?

Comme l’explique Laurent Stefanini, représentant d’Alain Juppé à Alger, « Relayer sans cesse les problématiques posées par le FN ne peut que renforcer ce dernier : immigration, insécurité… Sans nier les inquiétudes réelles des Français, il est nécessaire de ne pas focaliser le débat sur ces seules questions et, pis encore, de les lier. La croissance atone, le chômage de masse, la perte d’influence de la France en Europe, voilà les vrais défis que nous devons relever. Je suis un partisan de la stratégie du cordon sanitaire qui était celle de Jacques Chirac : ni connivence sur les thèmes ni alliance électorale bien sûr avec ce parti » (…) Alain Juppé veut une France rassemblée et unie. “La France est riche de sa diversité”, disait Jacques Chirac. Alain Juppé évoque l’“identité heureuse” pour désigner une France où chacun trouve sa place et est fier d’appartenir à la communauté nationale, quelle que soit son origine ou sa religion »

Une orientation que risque de ne pas partager une partie importante de l’électorat de droite. Mais est-il encore la cible du maire de Bordeaux ?

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

9 réactions

  1. Juppé est un falsot Stora comprendra. C’est un faux cul le Juppé). L’Algérie était la France, mais la France a été mise dehors sous De Gaulle, je vous passe les détails. C’est une visite électoraliste dans le seul but est d’avoir les voix des algériens en France. Français que vous avez la mémoire courte…..

  2. Finalement quoi de plus normal pour Ali Ben Juppé de se tourner vers ses “nouvelles racines”. C’est l’identité heureuse à la Juppé… Avec un projet de mosquée à 12 000 places ou comment islamiser la modernité au lieu de moderniser l’islam (cité par Marc FERRO)
    J’espère bien que ce type au passé “casserolesque” ne sera jamais élu président.
    Français réveillez vous, Chirac n’a rien fait… Juppé n’en fera pas plus. Chirac en Juin 1991 qui parle du “Bruit et de l’odeur” et en 2002 déclare être l’ennemi de l’extrême droite.
    Juppé c’est Chirac plus la dilution de notre identité et de notre civilisation comme pour les Baroin, Raffarin et autres tartufes de la politique…
    LRPS (Les Représentants du Parti Socialiste) remplace UMPS.

  3. Français vous allez comprendre ce que sont ces UMPS ou LRPS et Cie des traitres à la France des vendus des collabos et j’en oubli ???
    VIVE LE FN ET LE VRAI….

  4. Décidément il y a encore des gents qui sont restés au temp de la guerre d algerie et autre avec des idées raciste et pourtant nous sommes en 2016 bordel….il faut avancé dans la vie,montés les marches dans la vie et non pas les descendre…..

    • Vous devriez avancer sur l’orthographe car pour le moment vous êtes en bas des marches.
      Et pour que la France se retrouve en tant que nation il lui faut des bases solides, un socle commun, dans lequel chaque Français se retrouve et quoi de mieux que de prendre le passé en référence. Et au sujet de l’Algérie, un ancien chef du FLN décédé il y a peu reconnaissait que : « Du temps de la France, l’Algérie, c’était le paradis ! ». Donc pourquoi ne pas nous appuyer sur notre passé ? D’autant que nous ne devons en ressentir aucune honte. Pas plus qu’il ne s’agit de racisme… L’insulte suprême de la bien-pensance ambiante, à la mode LRPS (Les Représentants du Parti Socialiste).

  5. Jean-Paul Saint-Marc

    la découverte de la grande mosquée Abdelhamid Ben Badis
    ————————-
    Celle construite à la place d’un hôpital ?

  6. Jean-Paul Saint-Marc

    Autrefois, certains se rendaient à Canosa !
    Aujourd’hui, ils vont à Alger !

  7. Mon dieu que les français sont des moutons de panurge aveugles et crédules !
    C’est le grand remplacement et ils revotent pour les mêmes……….

  8. Juppé : un repris de justice qui aurait dû être exclus à vie de la politique et qui devrait être à nouveau condamné pour haute trahison envers notre patrie la France, être exilé à L’Île-d’Yeu et tous ses biens ((les nôtres !) saisis par l’Etat…

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes