Actualités, Politique, Vidéo

Bordeaux : L’extrême-gauche saccage la faculté de sociologie

Hier dans la soirée, un groupe de plusieurs dizaines de casseurs ont saccagé les quatre étages du bâtiment de la faculté de sociologie de Bordeaux, a rapporté ce matin France 3 Aquitaine qui publie les photos (ci-dessous).

Les dégâts matériels sont conséquents. Tous les ordinateurs ont été détruits, les portes enfoncés à coup de pied, les murs tagués, l’ensemble des instruments de la salle de musique ont été détruits, de l’argent a été dérobé, et les dossiers administratifs confidentiels ont été dégradés ou détruits. Selon les premières estimations, il y en aurait pour plusieurs centaines de milliers d’euros de dégâts.

Les slogans affichés sur les murs (“On ne veut rien, nous prenons, pillons, volons tout“) sont la signature des militants d’extrême-gauche.

D’ailleurs la préfecture de Gironde a précisé cet après-midi “qu’un groupe d’environ deux cents personnes, composé d’étudiants mais aussi de militants extrémistes et notamment des anarchistes, s’était introduit brutalement dans les locaux de la faculté pour y tenir une assemblée générale“.


L’Université Victor Segalen à Bordeaux vandalisée

sociologie-bordeaux

sociologie-faculté

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

3 réactions

  1. Ahhhh ……..ce N’ est même pas la méchante extereemee drouate!
    Tout se perd ma bonne dame ….
    Mais où est donc passé le bon temps du Gud, de jeune Nation et d’ Occident …
    Hein Madelin, hein Devedjian., hein Robert, hein Longueit ….?

  2. J’espère que le sieur Juppé en prendra compte. Il comprendra , peut être, qu’il fait fausse route. Mais avec ce monsieur, s’en rendra t il compte? Je ne pense pas. Il est “le meilleur de nous” comme dirait Chirac. Il n’a pas trouver sa cabane au Canada, et pour l’instant les sondages le mettent en tête… mais attention la gloire est éphémère et la chute n’en sera que plus dure.

    • “Le meilleur d’entre nous”, pour Chirac, ça se traduit par le pire d’entre nous, pour nous.
      Quand à la chute qui n’en sera que plus dure, ce sera la notre, si ce sale type arrive au pouvoir.

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes