Brèves

La mosquée de Mérignac de nouveau prise pour cible

mosquee-merignac“Vive la France”, “Salafistes dehors, fini les attentats sinon”, ces deux inscriptions ont été découvertes, dimanche, sur les murs de la mosquée de Mérignac, dans la banlieue de Bordeaux.

Ces inscriptions ont été constatées par des fidèles dans la matinée sur un mur latéral de l’édifice, a expliqué le président de l’association des musulmans de Mérignac, Hassan Belmajdoub, qui a indiqué avoir averti la municipalité et les autorités.

Nous avons des caméras de surveillance sur lesquelles nous avons pu voir un individu qui a escaladé le mur des voisins un peu après minuit“, a-t-il expliqué. “Nous condamnons ces inscriptions racistes et islamophobes. C’est un acte, certes isolé, mais lâche et ignoble, en particulier en ce jour d’élection“, a-t-il ajouté, en référence au vote de la primaire de la droite et du centre.

La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), chargée de l’enquête, a indiqué que la Police scientifique s’était rendue sur place.

En août 2015, cette même mosquée avait essuyé un jet de cocktail-molotov qui avait provoqué un début d’incendie sur le portail, rapidement maîtrisé par des fidèles.

La mosquée de Mérignac est connue pour faire venir des conférenciers sulfureux, dont un certain nombre font partie de la mouvance salafiste. Nous y avions consacré un dossier : « Les fréquentations sulfureuses de la mosquée de Mérignac »

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://infos-bordeaux.fr].

1 réaction

  1. Est-ce qu’on en fait autant lorsqu’un cimetière ou une église subissent des dégradations ?

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes