Brèves

Amputée après un avortement : Le CHU de Bordeaux condamné

ivg-bordeaux« Aucun élément ne permet de limiter la part de responsabilité du CHU dans la survenance du dommage », ont écrit les magistrats du tribunal administratif de Bordeaux. Suite aux conclusions d’un collectif d’experts, ces derniers ont condamné le CHU de Bordeaux, pour « prise en charge défaillante », à verser une provision de 300 000 euros à une bordelaise de 41 ans

Cette femme avait été amputée des deux pieds, de l’avant-bras droit et de la main gauche quelques semaines après avoir subi une interruption volontaire de grossesse (IVG) au CHU de Bordeaux.

Les faits remontent à l’été 2011. Peu de temps après la naissance de son troisième enfant, Priscilla Dray, une commerçante bordelaise alors âgée de 36 ans, tombe enceinte. Elle décide de ne pas garder son bébé et se rend au CHU afin de pratiquer un avortement.

Mais le lendemain, samedi, son état commence à se dégrader. Sous le coup d’une forte fièvre et de douleurs, elle retourne à la maternité. Le médecin de garde diagnostique finalement une septicémie. La jeune femme sera amputée de ses quatre membres quelques semaines plus tard.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

6 réactions

  1. Merci pour l’info mais c’est quoi cette illustration ?!
    C’est une image :
    – d’une fausse-couche, pas d’un IVG
    – d’un fœtus de 19 semaines, alors que la limite en France est de 12.
    cf. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2542212/Mother-shares-heartbreaking-photos-baby-miscarried-19-weeks.html

  2. Je suis indignée de cette illustration d’article. De quel journalisme s’agit-il ?
    J’espère que l’image va être retirée rapidement…

    • Comme Hél et Abie, je suis scandalisée par cette photo : c’est un article en forme de manifeste anti avortement ou le récit du drame effroyable vécu par cette maman de 3 enfants amputée de ses 4 membres ?

  3. Inadmissible cette photo !

  4. Je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule à trouver cette photo d’ illustration vraiment inappropriée.
    Supprimez la!

  5. Si elle n’avait pas avorté, elle n’aurait pas eu tous ses malheurs !

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes