Brèves

Des migrants bientôt logés à Saint Macaire ?

Cette commune de 2000 habitants, située à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux, pourrait recevoir plusieurs dizaines de migrants.

Dans un article publié sur le site Boulevard Voltaire, le conseiller régional Gonzague Malherbe annonce « l’arrivée prochaine d’une vingtaine de « mineurs migrants », gracieusement logés dans l’ancienne gendarmerie ».

Ce dernier précise « qu’aucune concertation avec la population n’a été menée à ce jour et que leur arrivée s’organise dans un silence assourdissant ». En effet, la mairie ne souhaite pas communiquer sur le sujet.

Il est vrai que le dossier est sensible, sachant qu’une école de filles (avec plus d’une centaine d’élèves), tenue par des religieuses, est située à proximité du site.

Une pétition, hostile au projet, vient d’être lancée et réunit déjà plus de 300 signatures.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

2 réactions

  1. d'welles véronique

    300 signatures hostiles ??
    Chez nous ? Comment est-ce possible ?
    Quelle honte !!!
    Et aucune information municipale…
    Quelle indignité…

  2. Salve,

    une société qui fait venir des migrants, non pas au compte goute, mais par millions à qui l’on donne tous les avantages, auxquels n’ont même pas le droit nos concitoyens les plus démunis, est tout à fait scandaleux
    Au plus fort de la décadence, un de mes prédécesseurs d’origine de Tripolitaine avait donné la nationalité à tous les citoyens libres de l’empire, plongeant ainsi le monde romain dans un désordre inexorable. il y a donc déjà eu un précédent qui s’est soldé par un chaos généralisé. Celui-ci avait de surcroit une haine farouche envers les patriciens romains de souche (comme valls le catalan, ou sarko le juif-hongrois 1800 ans plus tard). Lorsqu’on me parle de ces envahisseurs des temps modernes, je pense à cette phrase qui avait été dite par un de mes successeurs l’empereur Julien. Il avait dit en substance qu’il soutenait le polygénisme. De plus, il mettait en avant que les différences physiques et spirituelles notées entre les peuples ne pouvaient provenir de facteurs externes homogènes, similaires.
    facteurs externes propres à la grande majorité des peuples du Moyen Orient:(amour de l’Islam, haine de la démocratie, soumission de la femme…)aux antipodes des nôtres, vous en conviendrez
    le milieu social: ce n’est pas vraiment le dessus du panier. Et généralement un immigré éprouve souvent un rejet, voir de l’indifférence à l’égard du pays qu’il laisse derrière lui.
    ou du climat: en l’occurrence semi-aride ou aride. Nous vivons dans un milieu océanique ou semi-continental.

    Trajan Dece

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes