Actualités, Politique, Vidéo

Les maires de Bordeaux Métropole veulent recevoir des migrants afghans

Dans un communiqué envoyé à la presse, les différents maires des communes de la Métropole bordelaise s’engagent à accueillir des immigrés afghans en Gironde.

Alors que le département reçoit depuis plusieurs années des étrangers de plus en plus nombreux (avec les conséquences en terme de finances publiques et de sécurité), ces élus, en grande majorité de gauche, souhaitent accueillir des afghans dont la culture et les mœurs sont aux antipodes des nôtres (En 2013, 99% des Afghans étaient pour l’instauration de la Charia et 85% d’entre eux pour la lapidation des femmes infidèles).

Pour ces 28 maires (liste ci-dessous), « l’urgence consiste à mettre en place un dispositif rapide d’accueil en lien étroit avec les autorités consulaires françaises pour toutes celles et ceux qui ont aidé la France ces dernières années et au-delà toutes celles et ceux qui ayant des liens avec la France ou ayant été particulièrement impliqués dans la vie économique, culturelle ou dans la défense des droits des femmes et des hommes sont dorénavant en danger dans leur pays ».

Le Rassemblement national dénonce quant à lui « une injustice sociale » : « Pris entièrement en charge aux frais des contribuables, ces migrants bénéficieront de plus d’avantages sociaux que bien des girondins dans le besoin. Un énième scandale de la préférence étrangère dans notre département, alors que 14% des habitants de la Métropole vivent sous le seuil de pauvreté ».

Liste des 28 maires : Dominique Alcala, maire de Bouliac, Alain Anziani, maire de Mérignac, Patrick Bobet, maire du Bouscat, Christine Bost, maire d’Eysines, Max Colès, maire de Saint-Vincent-de-Paul, Béatrice de François, maire de Parempuyre, Stéphane Delpeyrat, maire de Saint-Médard-en-Jalles, Christophe Duprat, maire de Saint-Aubin de Médoc, Jean-François Egron, maire de Cenon, Véronique Ferreira, maire de Blanquefort, Alain Garnier, maire d’Artigues-près-Bordeaux, Nordine Guendez, maire d’Ambarès-et-Lagrave, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, Andréa Kiss, maire du Haillan, Michel Labardin, maire de Gradignan, Patrick Labesse, maire de Carbon-Blanc, Jérôme Pescina, maire de de Martignas-sur-Jalles, Patrick Pujol, maire de Villenave-d’Ornon, Jean-Jacques Puyobrau, maire de Floirac, Franck Raynal, maire de Pessac, Clément Rossignol-Puech, maire de Bègles, Alexandre Rubio, maire de Bassens, Emmanuel Sallaberry, maire de Talence, Kevin Subrenat, maire d’Ambès, Brigitte Terraza, maire de Bruges, Jean Touzeau, maire de Lormont, Agnès Versepuy, maire du Taillan-Médoc, Josiane Zambon, maire de Saint-Louis-de-Montferrand.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

3 réactions

  1. La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde stop à l’immigration. Moi j’appel mon pays la France défiguré

  2. Rejeter entre les mains des talibans des “migrants” qui sont en fait des réfugiés politiques dont le crime est d’avoir aidé l’armée française dans la mission qui lui a confiée par un gouvernement démocratiquement élu, serait une honte qui déshonore ceux qui en font la promotion pour gratter misérablement quelques voix.

  3. Au lieu de les accueillir aux frais de la princesse ne serait-il pas mieux d’aider la résistance afghane à combattre les talibans… Quand on aime son pays on n’a pas peur de se battre pour sa liberté au lieu de fuir comme des pleutres !

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes