Actualités, Politique

Une plainte pour “détournement de fonds publics” contre le socialiste Alain Rousset

C’est le journal Marianne qui a révélé l’information. Un ancien collaborateur du président de la région Nouvelle-Aquitaine affirme qu’Alain Rousset a mené sa campagne de 2015, en mobilisant massivement les moyens de la collectivité !

« La loi interdit formellement à un maire ou un président d’exécutif sortant d’utiliser les moyens de sa collectivité pour mener une campagne électorale. Une limite ténue, dont les élus s’accommodent plus ou moins bien. Mais à en croire l’un de ses anciens collaborateurs, le président socialiste du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, ne s’en embarrasserait pas vraiment, et aurait même érigé cette pratique en système lors de sa dernière campagne. David Angevin, qui a été en poste pendant cinq ans à la région, a adressé le 2 mars une plainte contre X à la procureure de la République de Bordeaux. Dans cette plainte, que Marianne s’est procurée, il affirme avoir été témoin de « faits délictueux » qui apparaissent « constitutifs du délit de détournement de fonds publics ». En clair, il reproche à Alain Rousset et ses proches conseillers d’avoir eu recours aux équipes et aux moyens de la région pour mener campagne lors des élections régionales de 2015 ».

L’ex-agent de la collectivité qui a été remercié début 2020, affirme qu’« une quarantaine de personnes des cabinets de Poitiers, Limoges et Bordeaux travaillaient à temps plein pendant la campagne, plus un certain nombre de collaborateurs. C’est une armée qui était au service d’Alain Rousset ».

« Ce qui m’est arrivé, censure politique, menaces, est d’une violence inouïe. C’est important pour moi de porter plainte. J’apporte 400 pièces au dossier : à la justice de faire son travail. La plainte mentionne le caractère politique de mon licenciement et l’assassinat en place publique de ma personne et ensuite les conditions financières de la campagne. C’est d’une grande banalité mais si personne ne dit stop, ce système va perdurer ».

Pour l’instant aucune enquête n’a été ouverte par le parquet de Bordeaux. Le socialiste Alain Rousset n’a pas encore déclaré sa candidature pour les élections de juin prochain à sa propre succession à la tête du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2021, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [www.infos-bordeaux.fr].

1 réaction

  1. La prochaine affaire qui va secouer toute la ” Gauche” et la Nouvelle Aquitaine : “le clan Rousset” ! avec David Angevin, ancienne “plume” d’Alain Rousset à partir de janvier 2015 puis directeur du projet Université du Futur, qui a adressé au procureur de la République de Bordeaux, une plainte contre X pour « détournement de fonds publics »
    « Quand j’organisais des conférences sur l’Université du futur, indique l’ex-agent, il fallait que je n’invite que des intervenants socialistes ou écologistes. J’ai dit non car le principe du débat, c’est le contradictoire. L’argent publique n’est pas là pour soutenir une idéologie ou un clan. »
    La Nouvelle Aquitaine est devenue en quelques années la référence de ce qu’il ne faut surtout pas faire en matière de climat, d’eau et de biodiversité … Mr Rousset a investi des millions dans des études pour anticiper le dérèglement climatique (Acclima terra et Néo Terra, orienté par EELV ) et on s’aperçoit que les actions entreprises sont à l’opposé de ce qu’il fallait faire puisqu’on alterne des inondations et des sécheresses de plus en plus fortes et meurtrières ! On a détruit quand il fallait construire …

Le sondage du moment

Ressentez-vous la montée de l’insécurité dans la métropole bordelaise ?

Chargement ... Chargement ...

Archives des sondages

Inscription aux alertes